Café littéraire 3 oct. 2017

Premier café littéraire de la saison.

 

Pour ce premier rendez-vous de l'année, l'Oyat nazairien a reçu le trio « Des voix et des mots » à la Brasserie du village.

Ces troubadours des temps modernes avaient sélectionné, ce soir-là, des textes d'Albert Bausil — poèmes et chroniques — pour mettre leur voix sur des mots afin de leur donner vie, au lieu de les laisser lettre morte ! Textes ponctués par un diaporama d'images anciennes de la région, sur un fond de musique de Déodat de Séverac.

Ce chantre du Roussillon et des plaisirs simples qu'offre la nature environnante, fut un acteur-clé de la vie culturelle perpignanaise de l'entre-deux-guerres. Tour à tour comédien, auteur de pièces et de revues théâtrales, journaliste, poète et écrivain, Albert Bausil côtoya Edmond Rostand, « son maître », Jean Cocteau, Max Jacob, Louis Amade, Mistinguett et fut le mentor de Charles Trénet qui lui doit sa carrière. Cette prestation sembla séduire un public attentif, à la fois touché par les poèmes et amusé de découvrir, pour certains, cet auteur décrivant avec une acuité décapante la vie bourgeoise perpignanaise de l'époque !

Le 27 octobre prochain, le groupe présentera un spectacle autour de la poésie africaine à la galerie d'art contemporain Acentmetresducentredumonde.

Cafe litte raire 03 10 2017 b