Café littéraire 13 déc. 2018

Laurence Bussy est venue nous présenter son premier ouvrage, La Teranga, qui signifie « hospitalité » en dialecte wolof, suite à un voyage au Sénégal qui l'a beaucoup marquée. Éprise de liberté et de voyages hors des sentiers battus, passionnée d'Afrique en particulier, elle entreprend une sorte de voyage initiatique dans ce pays. N'écoutant que son instinct, malgré les réserves de son entourage, elle part un peu à l'aventure et, là-bas, elle fut « gâtée » dans ce domaine !...

Au cours de ses nombreuses tribulations, plus ou moins éprouvantes, d'expériences diverses au sein de groupes animistes, elle note au jour le jour ce qui fera la substance de son livre. Elle a même contribué, malgré elle, à l'arrestation d'un individu blanc, peu recommandable, à l'origine de ses premiers effrois dès son arrivée !

Elle n'en conserve pas moins l'envie de revenir dans ce pays attachant, pense-t-elle, qui lui a donné l'occasion de se dépasser et de se « connecter » à d'autres cultures.

Bussy
Capture d e cran 2018 10 31 a 09 09 09
×