Café littéraire 28 fev. 2019

Danielle Boissé revenue aux sources du pays natal.

Tourangelle d'origine, expatriée pendant sa petite enfance pour suivre ses parents, d'abord au Canada puis aux Etats Unis, cette auteure, franco américaine, se découvre assez vite deux passions : la peinture et l'écriture. Après une trentaine d'années passées aux Etats-Unis, désireuse de retrouver ses racines, elle s'installe en 1975 dans le Tarn et Garonne, avec son époux et son fils, où elle lance sa carrière d'artiste peintre.

Retour aux USA en 1998 pour un an en tant que professeur d'arts plastiques à Tequesta, en Floride. Depuis, domiciliée à Perpignan, elle entame vraiment sa carrière d'écrivain en écrivant d'abord des polars, traduits aussi en catalan, qui rencontrent peu à peu le succès, au rythme d'un par an : Le mystère du triangle 2007, Le poète assassiné 2008, La vieille dame aux grenats 2009...Avec Eliane Comelade pour les recettes, L'artichaut en 2006. Des nouvelles : Chutes libres 2012, Le Sorcier d'Opoul 2013. Des romans, dont L'Auberge du martin pêcheur 2014, Les amis du Docteur Massat 2015, La nuit de la chouette 2017...Un cinquième est en gestation.

Les collégiens et lycéens, qui semblent très intéressés par ses polars se déroulant à Perpignan la plupart du temps, peuvent profiter également, in situ, des précisions, historiques celles-la, fournies par l'auteur au fur et à mesure des itinérances de ses personnages dans ces lieux chargés d'histoire !

Ce jeudi, Danielle Boissé nous a présenté son dernier ouvrage : La gamine au débardeur rouge, traduit en anglais par elle-même, sous le pseudonyme de Brenda Lee O'Ryan. Elle a participé à la foire du livre de Brive ainsi qu'au festival du polar à bord du Lydia en juin 2018.

Mais elle est de plus en plus attirée par l'écriture des romans qui se situent au cœur de nos régions dont elle aime restituer l'âme du terroir !

 

Capture d e cran 2018 12 13 a 11 08 06
×